Dans la solitude des champs de coton

DANS LA SOLITUDE DES CHAMPS DE COTON

De Bernard-Marie Koltès

Mise en scène : Patrick Sueur et Paule Groleau
Lumières : Philippe Berthomé

Avec : Jacques Allaire et Patrick Sueur

Programmation –>


Tout commence par la privation. C’est le véritable enjeu de cette pièce, une privation fondamentale qui ne se monnaye pas. L’objet du deal est dissimulé par la force de l’affrontement verbal, de telle sorte que le spectateur ne sait plus, ne cherche plus à le deviner.

C’est cette joute oratoire, ce combat de paroles, qui m’ont semblé intéressants de mettre en scène.

Même si c’est le dealer qui « aborde » le premier et qu’à partir de ce moment-là, l’autre doit se battre avec ce rôle qu’on lui attribue, la situation évolue. Ce qu’il faut montrer clairement, c’est qu’ils se fassent mal mutuellement et que le dealer sorte transformé de leur échange, révélé à lui-même, à son indulgence et à sa pauvreté qui n’ont d’égale que celle du client.

Il fallait inventer un lieu qui à lui seul, évoque le versant sale de la pièce et sa verticalité, l’élévation très présente dans l’œuvre de koltèsienne. La volonté d’une parole concrète, très physique, m’a conduit à m’orienter vers une scénographie sans décor au sens où on l’entend d’habitude. J’avais le fort désir d’une matière recouvrant le sol. Quelque chose de vivant, capable de garder les traces de pas, de circulation. La terre s’est imposée à moi, c’est une matière qui réagit à la lumière de manière exceptionnelle. Il fallait inventer les signes qui diraient ce crépuscule ou cette nuit ou « ce bout de territoire où j’attends pour vendre » dit le dealer. La lumière devait nous permettre de construire progressivement cet espace, de le délimiter, afin d’arriver à l’égalité dont parle le client « soignons égaux, à égalité d’impuissance, également désarmés, souffrant également du froid et du chaud. Elle devait nous conduire à cette bataille, dont l’issue est incertaine et fatale à la fois.


Résidence : La Compagnie Théâtre Dû a été soutenue par le Conseil Général de la Mayenne et la Ville de Laval, coproduite par le Kiosque de Mayenne.


This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!